Un sujet d’article à aborder ?

On vous donne la parole ! Envoyez-nous un petit message via ce formulaire et nous étudierons votre demande d’article. Merci d’avance ❤️

    Fb. In. Tw. Be.

    Pleurs de décharge : qu’est-ce que c’est et comment les gérer ?

    On appelle « pleurs de décharge » ces larmes qui jaillissent de bébé sans véritable raison, plutôt en fin de journée. Un peu comme nous parfois, quand on a les nerfs en pelote après une journée de travail durant laquelle tous les collègues ont décidé de nous faire c** !

    Junior n’a ni faim, ni la couche mouillée, mais il se met à pleurer. Pourquoi et comment le calmer ?

    Qu’est-ce que les pleurs de décharge ?

    Souvent, les bébés se mettent à pleurer en fin de journée alors qu’ils sont repus et propres comme des sous neufs. Les parents se retrouvent souvent désemparés face à ces pleurs sans « raison ».

    Ce que l‘on appelle « pleurs de décharge » ce sont ceux qui permettent à l’enfant qui ne s’exprime pas encore par la parole, de laisser jaillir les émotions ressenties durant la journée et évacuer ainsi les tensions. Ces pleurs montrent que bébé est en confiance contre vous, généralement ses parents, et qu’il cherche du réconfort.

    Les pleurs de décharge commencent vers 2-3 semaines et sont plus particulièrement intenses vers ses 6 semaines. Dès 3 mois ces épisodes s’atténuent considérablement.

    Que faire pour calmer les pleurs de décharge ? 

    Le nourrisson, via ses pleurs, demande du contact. Ne le laissez surtout pas pleurer tout seul ! Prenez-le avec vous, soyez présents et rassurants. Vous pouvez notamment faire du peau à peau ou le porter en écharpe étroitement serré contre vous. N’oubliez pas que quelques semaines plus tôt il était encore pépouze dans son jacuzzi bien chauffé ultra sécurisé ! Il a de quoi, parfois, être un peu terrifié par la vie.

    Pour l’apaiser vous pouvez également lui parler tout doucement. S’il n’en a pas eu la veille, donnez-lui un bain car les bébés adorent ce moment ! Une petite balade, selon la saison, peut s’avérer également très efficace.

    Dans tous les cas, si vous êtes vous-même stressé, faites 5 minutes de yoga avant de consoler votre lardon. Les nourrissons sont des éponges émotionnelles, vous ne le calmerez pas si vous êtes vous même une boule de nerfs. « Si j’te dis que t’es tendue c’est que t’es tendue Natacha!!! » (Pour la ref : regardez Dikkeneck pendant la sieste de bébé!)

    Si Junior continue de pleurer en dépit de vos gestes rassurants, vérifiez quand même qu’il n’a pas mal quelque part, ne souffre pas de la chaleur ou d’un quelconque inconfort ! Et en cas de doute : on contacte le médecin pour ne prendre aucun risque.

    Le saviez-vous ? Les pleurs de décharge sont aussi appelés « les pleurs du soir ».

    Partagez cet article !
    You don't have permission to register