Un sujet d’article à aborder ?

On vous donne la parole ! Envoyez-nous un petit message via ce formulaire et nous étudierons votre demande d’article. Merci d’avance ❤️

    Fb. In. Tw. Be.

    Les prénoms les plus improbables acceptés en mairie

    Dites-donc les supers-darons, on comprend que vous fassiez la fête pour l’arrivée de Junior, mais faudrait quand même voir à décuver avant d’aller déclarer sa naissance. D’ailleurs, on a parfois l’impression que l’officier d’Etat-civil a passé la nuit à faire un barathon avec vous (comme un marathon mais dans les bars), compte-tenu de certains prénoms improbables acceptés en mairie ! Voici le top 5 des prénoms très créatifs que les pauvres mômes devront porter toute leur vie.

    Le saviez-vous : Depuis 1993, l’officier d’état-civil n’a plus le droit de refuser un prénom lors de la déclaration de naissance. S’il ne le trouve pas judicieux, il peut toutefois mettre le dossier en attente et le transmettre à la justice. C’est alors le juge qui statue.

    5- Tlalocantecuhtli

    Arrivera la fin de l’année que la maîtresse n’aura toujours pas réussi à prononcer le nom complet de ce chérubin. Il est même possible qu’on lui dise « à vos souhaits » à chaque fois que cet enfant répondra à la question « comment tu t’appelles ? ». Mais que voulez-vous, il s’agit du nom d’un Dieu Aztèque, et la foi a ses raisons que le reste de la population ignore.

    4-Lovely

    Dès fois qu’elle ne le porterait pas distinctement sur la figure, les parents se sont débrouillés pour que le prénom soit clair. Ou alors, peut-être est-ce l’histoire de la rencontre des géniteurs ? Le futur père aurait crié à la future mère « Hey Mademoiselle, vous êtes charmante ». Et voilà, 9 mois plus tard, le fruit de cette rencontre naissait comme un hommage romantique.

    3-Gims

    On ignore si sa daronne était fan de Maître Gims, ou si Gims veut dire quelque chose en Klingon, mais pas sûr que ce prénom soit très facile à porter surtout si t’es pas sapé comme jamais. Pour la petite histoire, Maître Gims lui-même n’est pas affublé d’un prénom facile puisque pour l’état civil il se prénomme « Gandhi ».

    2- Panda

    L’histoire ne dit pas si les parents s’identifiaient à ces gros nounours noirs et blancs qui ont la flemme de s’accoupler mais dans tous les cas, nous sommes bien contents qu’ils n’aient pas eu une passion immodéré pour les hippopotames.

    1-Winner

    Heureusement que ce môme est venu seul, il y aurait fort à parier que, pour faire la paire, son jumeau se serait appelé « Looser ». On comprend toutefois que les parents aient voulu rendre hommage au spermatozoïde qui a gagné la course face à tant de concurrents. Bravo champion !

    Les parents ont beaucoup trop d’imagination, et il y a fort à parier que certains officiers d’état-civil ont simplement eu la flemme de leur dire non et de saisir un tribunal. Ce qui expliquerait les Dior-Gnagna, Jésunette, Lola-Poupoune, Jean-d’Amour, Jetaime, Boghosse, Kissmy, Roi-David et autre Lagrâce-Divine qui courent aujourd’hui dans les cours de récré !

    Partagez cet article !
    You don't have permission to register