Un sujet d’article à aborder ?

On vous donne la parole ! Envoyez-nous un petit message via ce formulaire et nous étudierons votre demande d’article. Merci d’avance ❤️

    Fb. In. Tw. Be.

    Naomi Campbell : son 1er bébé à 51 ans !

    Vous avez tous les deux 40 ans et votre obstétricien vous a dit que ça commençait à faire un peu tard pour le petit troisième ? A 30 ans fraîchement passés votre conjointe angoisse du tic-tac de l’horloge biologique ?

    Et si l’on vous disait que Naomi Campbell, célèbre mannequin star des années 90, venait d’avoir son premier enfant … à l’âge incroyable de … 51 ans ? Oui. 51 ans. Alors, Junior : miracle divin ou miracle de la science ?

    Naomi Campbell : que sait-on de son bébé mystère ?

    L’arrivée le 18 mai 2021 de cette petite fille dans la famille Campbell a surpris les proches du mannequin eux-mêmes. Chez Nin-Nin on a mené l’enquête et en effet, aucun signe de grossesse n’a été détecté chez Naomi dans les semaines précédentes. Or, elle avait indiqué en 2017 : « Je pense en permanence à avoir des enfants, avec les progrès de la science, je peux le faire quand je veux ». Pratique.

    Ainsi, le mystère reste entier mais certains médias penchent plutôt pour une adoption ou une GPA (gestation pour autrui) encore illégale en France mais tolérée dans certains Etats des USA. A moins que Naomi, même enceinte de 9 mois, quand la plupart des femmes ne voient déjà plus leurs pieds depuis 3 mois, n’ait pas pris de ventre façon déni de grossesse ? Du coup, nous on s‘est demandé.
    Le saviez-vous : En France, les grossesses tardives concerneraient dorénavant une naissance sur vingt. En 2020, l’âge moyen de la mère à l’arrivée du 1er enfant est de 30,8 ans.
     

    Un bébé à 50 ans, c’est possible ?

    Clairement, passé 50 ans, les chances d’une procréation naturelle (papa dans maman donc) sont proches de 0. Ces grossesses ne sont pas des miracles divins mais bien des exploits médicaux. Exit le Dieu miraculeux, merci Docteur Pipette. On observe ces dernières années une amplification du phénomène des grossesses (très) tardives. Prenons l’exemple de l’Angleterre : le nombre de super daronnes enceintes à plus de 50 ans a augmenté de 165 % en 15 ans.

    La palme d’Or de la maman la plus âgée au monde à la naissance est attribuée à Pétra, une retraitée Allemande ayant accouché de son troisième enfant à l’âge de … 66 ans ! Ces grossesses sont dues à des FIV (fécondation in vitro) dans l’immense majorité des cas. Si nous résumons : un bébé à 50 ans … difficile mais pas impossible ! Et ouais, les hommes ne sont plus les seuls à pouvoir devenir daron sur le tard! Et si c’était la fin du tic-tac de l’horloge biologique ?

    Et vous, vous les avez plutôt eu tôt ou tard vos marmots ? 
    Partagez cet article !
    You don't have permission to register